Credits immobiliers

Les nouveautés Pinel

L’objectif principal de la création de cette loi Pinel est d’inciter et de promouvoir l’investissement des particuliers dans les biens immobiliers neufs ou en cours de construction. En d’autres termes, c’est une suite logique et une amélioration de la loi Duflot. Malgré les efforts d’amélioration des textes, cette loi n’a pourtant pas fait l’unanimité au moment de sa proposition pour l’intégration de cette dernière dans la loi de finances pour cette année en cours. En effet, elle supprime quelques avantages liés aux privilèges des familles aisées ayant de multiples propriétés immobilières.

Les variations du loyer par rapport aux prix du marché

À cause des plafonds obligatoire et imposer par la loi Pinel, il est possible que certaines villes soient victimes de prix du loyer qui différeraient largement du cours du loyer sur le marché actuel. Cela s’explique par la classification par zone de ces villes. Pour illustrer, une agglomération classée en zone A ne pourra dépasser un loyer de 16 euros par mètre carré alors qu’il est fort possible qu’il puisse valoir plus que ça sur le marché.

Bien choisir les zones où investir

Ainsi, afin d’optimiser touts ces avantages qu’offre la loi Pinel, soit la possibilité de location par des proches, les réductions d’impôts suivant la durée et la totalité de l’investissement. Le propriétaire se verra dans l’obligation de se lancer dans un investissement pour un immeuble en location dans une zone précise. Il faut donc voir un bel emplacement qui pourra lui assurer le plus de chance de candidature à la location. Par contre, il ne faut pas trop profiter du fait que les réductions fiscales soient effectives pour augmenter en même temps le prix du loyer par rapport aux cours du marché. En effet, beaucoup d’investisseurs pensent de cette façon et proposent des hausses vertigineuses du loyer en raison des avantages fiscaux déjà acquis. Il est à noter que cette pratique peut être passible de sanction selon les cas qui se présentent.

Laissez votre commentaire à propos de cet article