Credits immobiliers

Quelle est la différence entre les SCI et SCPI ?

En fait, il s’agit de deux branches différentes, mais qui se focalisent dans le même domaine, c'est-à-dire que l’une et l’autre se concentrent dans le secteur immobilier. Cela ne veut tout de même pas dire que ces deux types de sociétés civiles ont le même fonctionnement, c’est à ce niveau-là justement qu’ils se différencient beaucoup. Dans cette plateforme, qui pourrait être une source d’informations en quelque sorte concernant ces différents types de sociétés civiles immobilières, vous avez à votre disposition tous les détails et que cette source comme on l’a dit vous aidera à prendre la bonne décision surtout si vous avez envisagé d’investir dans l’immobilier. Mais il y a toutefois des points communs entre ces deux.

Quelles sont donc les différences entre les SCI et SCPI ?

De toute évidence, lorsqu’on envisage de placer dans un projet immobilier, l’investisseur opte logiquement pour la mise en place d’une structure d’investissement, dont la SCPI et la SCI en font partie. En dehors de leurs appellations qui se différencient un peu, ce sont en fait deux types de sociétés civiles immobilières, mais qui ont des objectifs bien différents. En ce qui concerne la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), celle-ci consiste à investir dans un seul et unique but, à savoir le revenu (défiscalisation). Quant à la SCI (Société Civile Immobilière), celle-ci est en revanche dédiée pour une famille en vue de transmettre le patrimoine immobilier.

La SCPI

Tout d’abord, l’investissement en SCPI est un placement sur un patrimoine immobilier par le moyen duquel l’investisseur pense en tirer de revenus. Parmi une SCPI, on peut rencontrer de nombreux investisseurs, beaucoup se mettent à s’engager sur l’acquisition d’une grande part de biens. Dans cette structure, la gestion des patrimoines est assurée par une société de gestion. En effet, les actionnaires n’ont pas à s’en charger.

La SCI

Comme dans l’autre structure (à rappeler la SCPI), la SCI (Société Civile Immobilière) est un moyen permettant de gérer des biens immobiliers. Mais ce qui diffère cette dernière (SCI) à l’autre, c’est qu’elle est dans la plupart des cas utilisée pour la gestion d’un patrimoine familial, du fait que celle-ci permet d’organiser des protocoles de gestion transparents, et permettant également de préparer la succession. Par rapport à la SCPI, le nombre d’associés est réduit autant qu’il faut.

Laissez votre commentaire à propos de cet article