Credits immobiliers

Prêt immobilier : taux fixe ou taux variable, lequel choisir

Le financement des biens immobiliers peut se faire avec deux types de prêt : un prêt à taux fixe ou à taux variable. La formule fixe est la plus connue, elle s’applique en particulier à l’acquisition de résidence principale ou secondaire. Le prêt à taux variable concerne les investissements locatifs.

Quelle est la différence entre les taux fixes et variables ?

La différence est simple : les mensualités d’un prêt immobilier dont le taux nominal est fixe sont toutes identiques sur toute la durée des remboursements, ce qui n’est pas le cas du taux variable, les échéances peuvent augmenter ou diminuer, en fonction des variations d’un indice de référence. Cette solution n’est pas dangereuse, à condition de prendre des précautions. Le prêt immobilier à taux variable se base sur un indice de référence appelé EURIBOR, qui représente la moyenne des taux interbancaires sans garantie. Les mensualités ne peuvent augmenter ou diminuer qu’en proportion des variations de cet indice. Plus le remboursement est court, plus ses mensualités pourront varier.

Quand choisir pour un prêt immobilier à taux fixe et à taux variable ?

Comme mentionner ci-dessus un credit immobilier à taux fixe est réservé pour les investisseurs souhaitant investir dans les résidences principales et secondaires. Ces emprunteurs savent exactement combien leur coûteront le bien immobilier sur toute la durée du prêt. Le taux variable, concerne les investisseurs souhaitant posséder des biens immobiliers locatifs, à chaque remboursement, l’emprunteur s’acquitte une part d’intérêt variable car il peut voir ses mensualités augmenter. Les loyers perçus viendront compenser les éventuelles augmentations des mensualités, tandis que les baisses ne seront que bénéfices. La formule est aussi intéressante si l’investisseur souhaite revendre à court ou moyen terme puisqu’il a la chance de négocier la levée des pénalités de remboursement anticipé avec un crédit à taux variable.

Il existe aussi la solution de prêt immobilier mixte ou hybride
Un prêt immobilier à taux mixte inclut une première partie fixe et une deuxième variable, sa particularité fait que le taux nominal de la partie fixe est relativement avantageux, lorsqu’une fois arrivée la partie variable. L’emprunteur pourrait y accéder aux taux d’appel destiné à compenser le risque

Laissez votre commentaire à propos de cet article