Credits immobiliers

Pourquoi investir dans le SCPI ?

Les termes SCPI et investissement « pierre-papier » indiquent les mêmes placements. Par définition, il s’agit d’investissement sur un bien immobilier de façon collective, c'est-à-dire avec des associés.

Plus précisément, il s’agit d’une société civile qui s’occupe de l’achat d’un immobilier et assure en même temps sa gestion durant sa période de location. Un investisseur qui décide d’acquérir des parts d’une SCPI devient propriétaire mais pas à titre physique ni personnel. En effet, la société prend en charge l’évolution et la manifestation des parts en main. Le bien peut être un bureau, des logements, des centres commerciaux, ….

Les principaux types de SCPI

Actuellement, il existe 3 catégories

- Les SCPI de rendement : qui cherche à réaliser des revenus réguliers et de les distribuer ente les associés
- Les SCPI de plus-value : le principal objectif étant d’optimiser de la valeur au moment des reventes
- Les SCPI fiscales : dont la politique repose surtout sur l’allègement fiscal comme le Scellier, Borloo, Marlaux, ….
Ces trois catégories sont reparties en deux familles :
- Les fonds à capital fixe : dont l’obtention s’effectue dès le début sinon quand la société adopte une augmentation de capital.
- Les épargnes à capital variable : dont l’épargnant peut acquérir des parts à chaque instant
Pour chaque associé, les revenus sont imposés par le régime foncier ainsi que ses parts dans la société. Dans la réalisation d’une plus-value lors d’une revente, le régime correspondant est appliqué.

Les avantages du SCPI

- Parmi tous les autres produits financiers, il est possible d’acquérir un bien avec du crédit auquel on peut déduire l’emprunt.
- Les placements peuvent être diversifiés dans les scpi de rendement
- Le risque y est faible alors que le rendement est important, atteignant 4 à 6 % net
- L’investissement peut se faire avec un capital assez faible, aucun plafonnement.
Les points négatifs
- L’épargne se fait en liquide, il est obligatoire
- L’achat est indirect, ainsi le rendement est moins important que celui en direct
- La société s’occupe de la gestion, ce qui élève les frais de gestion et les droits à l’entrée
- L’investisseur choisir un investissement à long terme
Les parts varient en fonction de la volatilité du marché, qui n’est obligatoirement pas en hausse

Les plus grands risques dans les SCPI

Comparé à ceux en bourse, les risques sont moins importants. Cependant, il faut faire attention aux points suivant :

- La décroissance de la valeur des parts : chaque achat s’effectue de façon indirecte, le marché enregistre une chute, il en sera de même pour la valeur des parts.

- La chute de rendement : en réalité, tous les biens locatifs ne sont pas loués à 100%, or le rendement en est fonction.

- La politique de gestion défaillante : en effet, cette situation peut se présenter, qui peut souvent conduire à la faillite de la société. Ceci qui oblige à transférer ses parts auxquels s’ajoutent encore des frais élevés.

Acheter des parts de SCPI

Il est 3 moyens qui permettent l’acquisition des parts

- Se rendre au près des institutions, des établissements, des banques, des entreprises, etc. qui proposent la gestion
- Combiner les contrats d’assurance vie avec l’épargne SCPI
- Assister aux évènements organisés par des SCPI pour recueillir d’information et de souscrire en même temps.

Laissez votre commentaire à propos de cet article