Credits immobiliers

Devenir diagnostiqueur immobilier

Le métier du diagnostiqueur immobilier

Les diagnostics techniques immobiliers visent à garantir les meilleures conditions dans trois domaines : santé, sécurité et environnement. C’est le diagnostiqueur immobilier qui a pour mission de contrôler l’état d’un bien immobilier et d’inciter le propriétaire à respecter la réglementation de l’immobilier. Voici les diagnostics obligatoires : le plomb, l’amiante, le gaz, l’électricité, DPE, les termites. Le métier du diagnostiqueur exige alors une formation universitaire et qualifiante. Il pourra suivre des formations spécialisantes pour occuper plus tard un poste de responsabilité dans un cabinet d’expertise ou au sein d’une agence immobilière à Toulouse.

Les qualités requises pour être diagnostiqueur immobilier

Un diagnostiqueur doit avoir une grande capacité d’adaptation à différentes circonstances. Il doit faire preuve de rigueur et doit rester méthodique. Il doit aussi savoir manipuler tous les équipements liés à son travail (télémètre laser, appareil de mesure du CO2, sonomètre, thermomètre, hydromètre, endoscope, matériels de prélèvement, appareil de mesure de la continuité des conducteurs de protection …). Par ailleurs, le diagnostiqueur doit avoir de solides connaissances sur les principes constructifs et les types de bâtiments.

Ses missions sur terrain

Le diagnostiqueur immobilier visite un bâtiment ou un local et effectue des prélèvements d’échantillons. Suite à des analyses, il pourra repérer et déterminera les risques liés à la santé et à l’environnement. Il devra également identifier toute forme de non-conformité à la réglementation. Le diagnostiqueur contrôlera aussi l’état général du bâtiment : risques sanitaires, parties dégradées, solidités de la structure …). Ensuite, il élabore son rapport et monte les dossiers de diagnostics pour effectuer ensuite un bilan sur les travaux correctifs.

Laissez votre commentaire à propos de cet article