Credits immobiliers

Est-il toujours conseillé d'acheter un appartement en loi Pinel ?

Les avis sont partagés en ce qui concerne l’avantage pour un nouvel investisseur de se lancer dans l’achat immobilier exploité sous la loi Pinel. Dans cet article, nous allons réaliser une mini synthèse sur les points fort et les incertitudes liées à ce type de placement.

Ne pas investir sous la loi Pinel uniquement dans le but de réduire vos impôts

La loi Pinel permet certes de faire profiter d’une carotte fiscale allant de 12% à 21%. Il est donc tout à fait intéressant pour un investisseur assujetti à l’impôt sur le revenu de souscrire à ce dispositif. Pourtant, l’objectif principal ne doit pas être la défiscalisation à tout prix. Considérez avant tout le rendement en vous munissant d’un outil de simulation précis. Si le rendement est peu intéressant, il vaut mieux opter pour un autre investissement locatif immobilier plus rentable, tout en vous permettant accessoirement de réduire votre charge fiscale.

Comment trouver un bien immobilier à haut rendement ?

Avant tout, faites attention aux critères suivants, à fortiori si vous investissez dans un bien Pinel :

  • les contraintes locatives, et en particulier celles se rattachant au plafond des loyers et des ressources. Si vous arrivez à bien calculer les loyers que vous facturerez en fonction de ces contraintes, vous aurez l’avantage de réaliser des recettes annuelles attractives tout en étant à l’abri des risques locatifs (départ du locataire, difficultés à relouer le bien).
  • le respect des normes de construction : un bien Pinel doit avoir été construit à partir des normes environnementales et énergétiques en vigueur. Si vous faites construire le bien vous-même, renseignez-vous sur les meilleurs plans en vous rapprochant d’un artisan reconnu garant de l’environnement par exemple. Cela afin d’alléger le coût total sur les dépenses de la construction.
  • l’achat du bien en VEFA : si vous achetez le bien en vente en l’état futur d’acquisition ou VEFA auprès d’un promoteur immobilier, vous risquez de débourser plus que le prix normal sur le marché du neuf classique. En effet, vous achetez un programme et non un bien standard. Par conséquent, renseignez-vous bien sur ce prix et sur les conditions diverses afin de conserver un bon rendement tout au long de vote exploitation Pinel.
  • l’emplacement : un bien rentable doit toujours profiter d’un emplacement privilégié. Vous devez l’avoir acheté dans une des communes des zones éligibles certes, mais cela n’est pas toujours suffisant. Achetez en fonction de la spécificité de la demande : vous souhaitez investir pour des étudiants, pour des seniors ou encore pour une petite famille ? À vous de vous renseigner à l’avance sur la tendance du marché locatif de votre région.

Attention aux pièges fiscaux

Gardez toujours un œil sur les plafonds de réduction fiscale si vous investissez notamment dans l’ancien et que vous devez programmer des travaux de réparation et de remise aux normes. Les dépenses sont déductibles mais la réduction d’impôt Pinel est toutefois plafonnée. Là aussi, simulez et faites-vous accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine afin de déterminer s’il vaut le coup d’investir dans l’ancien à prix décoté, tout en risquant de dépasser le plafond de défiscalisation. Ou plutôt d’acheter directement dans le neuf suivant les conditions énumérées plus haut.

Toujours est-il qu’un bien Pinel est demeure extrêmement avantageux à la revente, étant donné son emplacement dans une zone tendue entre autres. Si vous décidez de le conserver au-delà de la période d’engagement que vous avez choisie, vous pouvez continuer à l’exploiter selon les conditions classiques de location afin d’empocher des revenus complémentaires : idéal pour sécuriser votre retraite.

Investir sous la loi Pinel en analysant ses atouts et les risques : à découvrir en détail avec les experts sur defiscalisezmoi.com.

Laissez votre commentaire à propos de cet article